Camions vus du ciel
Logistics

Covid-19 : Emballage, logistique et transport sur le devant de la scène

Publié le - mis à jour le

La crise du Covid-19 aura mis en lumière de nombreux métiers. Médecins, infirmiers, aides-soignants, caissiers, enseignants… mais aussi les hommes et les femmes exerçant dans les secteurs de la logistique, du transport et de l’emballage, désormais reconnus par tous comme indispensables.

Durant toute la période de confinement et aujourd’hui encore, ils ont été les maillons essentiels d’une chaine de valeurs mise à mal mais indispensable pour assurer la continuité de certaines opérations essentielles. La logistique, le transport et l’emballage, parfois oubliés voire décriés, ont prouvé leurs valeurs.

 

Pour preuve, quelques jours après la mise en place du confinement, le 19 mars dernier, le Premier Ministre Édouard Philippe affirmait lors d’un échange durant la séance des questions au gouvernement : « Lorsqu’une chaîne logistique s’interrompt, lorsqu’une usine qui produit du papier ou du carton ou des emballages s’arrête, on se dit, l’emballage, ce n’est pas stratégique pour le pays. Sauf que, lorsque vous n’avez plus cette usine d’emballages, vous vous retrouvez dans une situation où vous ne pouvez plus préparer la façon dont l’agroalimentaire, les masques, ou les médicaments sont distribués. Et donc, vous vous retrouvez dans une situation matérielle extrêmement dangereuse. Autrement dit, nous devons absolument conserver, même en période de confinement, le minimum d'activité économique nécessaire à la vie du pays et à la préparation du rebond. »

 

Des initiatives des acteurs du transport, de l’emballage et de la logistique

Conditionnement de masques dans des conditions respectueuses des mesures sanitaires requises, production de visières, fourniture de flacons pour du gel hydro-alcoolique… De nombreuses initiatives ont été lancées par des groupes issus du monde de l’emballage, à l’instar de l’entreprise JPJ Mousse, à Aillant-sur-Tholon, qui a décidé de se lancer la conception de visières de protection anti-projection en mousse.

Masques et gel hydroalcoolique

Du côté de la logistique et du transport, de nombreuses entreprises ont entamé des démarches et des actions concrètes pour aider face à la crise. À titre d’exemples, la société GT Logistics a notamment participé à la distribution de masques dans les hôpitaux avec le centre de recherche et d'innovation CEA Saclay. De son côté, le logisticien Gefco a géré l’expédition d’équipement médical depuis la France vers différents pays. Parallèlement, Hellomoov’, spécialiste des convoyeurs et solutions modulaires, et ses partenaires Akeoplus et Pharmaplan ont lancé un robot dédié à la désinfection et la décontamination des surfaces pour faire face au Covid-19.

 

Des industries mises à mal en quête d’aides ou de reconnaissance

Au premier plan du maintien économique, mobilisés pour lutter contre la pandémie, ces secteurs d’activités que sont l’emballage, la logistique et le transport ont néanmoins subi eux aussi la crise. De nombreuses mesures de soutien ont été demandées, notamment par les organisations professionnelles représentatives du secteur du transport et de la logistique auprès du gouvernement. Et du côté du monde de l’emballage, certaines industries pointées du doigt, telle que celle du plastique, souhaite désormais que leur utilité soit ouvertement démontrée.

 

Articles sources : Emballagesmagazine.com, Voxlog.fr, Voxlog.fr, Usinenouvelle.com