MANUTENTION 2014 : marchés et enjeux

Le salon MANUTENTION se tient du 17 au 20 novembre à Paris Nord Villepinte. Retrouvez ci-dessous les chiffres clés du secteur de la manutention. 

L’INTRALOGISTIQUE, UN MARCHÉ EN CROISSANCE QUI PÈSE 3,5 MILLIARDS D’EUROS !

Le secteur de l’intralogistique, qui regroupe les biens d’équipement et les systèmes liés à la manutention et la logistique se porte bien puisqu’il a enregistré une progression de 4 % en 2013 avec des perspectives de croissance optimistes pour 2014. Ce marché connaît aujourd’hui des évolutions importantes et stratégiques, liées notamment à l’explosion du e-commerce.

Représentant environ 3,5 milliards d’euros, il présente néanmoins quelques disparités : alors que les chariots, qui constituent près de la moitié du marché, stagnent et que les équipements de levage industriel sont en baisse, les systèmes sont en progression de presque 7 %. Ceci s’explique sans doute par le fait que, même si les entreprises ont limité leurs investissements ces dernières années, elles continuent à vouloir moderniser et automatiser leurs outils de production. Selon Renaud Buronfosse, délégué général du CISMA, « avec une amélioration sensible des carnets de commandes à la fin de l’année 2013, le climat est favorable pour 2014 » et on devrait assister à une nouvelle progression des chiffres d’affaires dans le courant de l’année.

La demande actuelle s’exprimant vers toujours plus de productivité, d’ergonomie, de sécurité, certains domaines profitent particulièrement de cette dynamique.

Dans le domaine du chariot par exemple, la multiplication des produits « d’entrée de gamme » a permis d’attirer une nouvelle clientèle qui auparavant se tournait plus volontiers vers le marché de l’occasion. En ce qui concerne les AGV qui poursuivent leur progression, on constate une offre de services de plus en plus large, que ce soit dans le domaine de la formation ou du financement. Pour les systèmes, un phénomène apparu il y a maintenant quelques années se confirme : des entreprises se regroupent pour répondre à certaines offres en apportant chacune sa compétence.Cette tendance, assez française, est très intéressante.

Autre levier de croissance dans ce domaine des systèmes, les offres modulaires qui font leur place. Cela permet, aux grandes entreprises comme aux petites, de s’équiper, et de le faire au rythme de leur activité, en s’équipant progressivement.

Parmi les secteurs les plus demandeurs, l’importance du e-commerce et son niveau de développement ne sont plus à démontrer. L’industrie agro-alimentaire est également en bonne place avec de nombreux projets de réorganisation logistique.

Source : CISMA

En direct du salon #all4pack2016

Twitter
VIDEOS ALL4PACK