L’intralogistique : De l'ombre à la lumière - La logistique urbaine

Le salon MANUTENTION se tient du 17 au 20 novembre à Paris Nord Villepinte. Retrouvez ci-dessous l'un des enjeux du secteur de la manutention.

LA LOGISTIQUE URBAINE

Des villes toujours plus denses en population, des magasins qui réduisent leurs stocks, et des commandes passées sur Internet avec une demande de livraison à domicile... La vie moderne induit un nombre croissant de véhicules sur les routes. En conséquence, les municipalités limitent l’accès à leur centre-ville aux véhicules non-polluants, pour le bien-être de l’environnement et de leurs électeurs, poussant les logisticiens à s’équiper de modes de transport alternatifs, qu’ils soient électriques, hybrides ou au GNV*. Mais cela n’est pas sans poser quelques problèmes.

Le premier concerne l’autonomie de ces véhicules qui n’est pas encore très importante. Ensuite, le coût représenté par ces équipements augmente considérablement le coût du dernier kilomètre, déjà très important.

La solution ? Trouver des hôtels et espaces logistiques au sein même des villes, afin de réduire les distances parcourues. Mais avec la densité de nos villes, ces espaces de stockage urbains sont rares et souvent limités, aux alentours des 3 000 m2... Autre conséquence, les matériels de manutention ne peuvent plus être les mêmes que dans de grands entrepôts de 40 000 m². L’offre des fournisseurs est encore naissante, mais on peut voir quelques exemples d’automatisation chez Chronopost, au 31-37 quai de Grenelle à Paris, par exemple. 

*Gaz Naturel pour Véhicules

 Source : CISMA

En direct du salon #all4pack2016

Twitter
VIDEOS ALL4PACK