ALL4PACK Paris 2016, vitrine du « Made in France »

Publié le par Jennifer ABIJABER - mis à jour le

750 entreprises françaises de l’emballage et de la manutention présentes au salon, reflets d’une filière particulièrement dynamique en France.

Le salon ALL4PACK Paris, The global marketplace for Packaging, Processing, Printing & Handling, qui se tiendra du 14 au 17 novembre prochains à Paris Nord Villepinte, constitue la plus grande plate-forme d’innovation, d’information et de business pour les 98 000 professionnels attendus du monde entier. En 2016, les entreprises françaises se mobilisent en force sur ce rendez-vous international de l’emballage et de la manutention : 750 entreprises y exposeront, reflétant le dynamisme d’une filière en constante évolution.

Proposant 4 secteurs d’activité complémentaires : packaging et processing, printing, et handling, ALL4PACK Paris constitue, pour la zone EMEA, un salon de référence unique par l’ampleur et la profondeur de son offre. Le salon couvre l’ensemble des marchés d’application suivants :

  • Alimentaire
  • Boissons et liquides
  • Hygiène et la beauté
  • Luxe
  • Santé
  • Multi-industries

750 entreprises françaises sont présentes en 2016

Avec 750 entreprises françaises exposantes en 2016, ALL4PACK Paris est une vitrine unique du dynamisme des industriels français sur les secteurs de l’emballage et de la manutention. Ce dynamisme s’incarne par leur capacité à innover, en termes d’intégration des nouvelles technologies 4.0, de digitalisation de la filière, d’efforts vers le zéro déchet…, mais aussi par leur présence croissante sur le salon, en provenance de l’ensemble du territoire.

En 2016, les acteurs français auront à cœur de mettre en avant leurs dernières nouveautés et innovations mais aussi de montrer les spécificités régionales et locales en termes de production d’emballages et de gestion logistique des entrepôts et des systèmes d’automatisation, étape indispensable au bon fonctionnement de tout transport de marchandises, toutes filières confondues.

L’Observatoire ALL4PACK[1] 2016 révèle en effet que :

  • 42% des marques, entreprises acheteuses d’emballage, se fournissent en France
  • Elles sont 82% (versus 78% en 2015) à penser que l’emballage « Made In France » est une clé de développement et le pensent à 73% (versus 60%) pour les machines.

L’emballage et l’intralogistique : des secteurs porteurs en France

En France, l’industrie de l’emballage a représenté 18,122 milliards d’euros en 2014[2] (+1,42%, vs 2013), dont :

  • 42 % pour l’emballage plastique et souple, avec une belle croissance de +4% en 2015 (la France est le 2eme producteur européen) ;
  • 35,3% pour l’emballage en papier carton également en croissance de +4,5% en 2015. (la France est le 3ème producteur européen d’emballage en  carton ondulé) ;
  • 9,4% pour l’emballage en verre qui gagne 0,5% en volume en 2015 (la France est le 3ème producteur européen) ;
  • 7,3% pour l’emballage en métal qui enregistre néanmoins un recul de -3,7% en 2015 ;
  • 6% pour l’emballage en bois.

Cette industrie compte 1 738 entreprises et 99 300 salariés sur le territoire national et son CA est équivalent à plus d’une fois et demi celui de l’industrie cosmétique française (10, 8 milliards €).

En ce qui concerne les machines d’emballage et de conditionnement, les acteurs français réalisent en 2015 un chiffre d’affaires de 651 millions d’euros[3], avec 138 unités de production et 4 217 salariés. Avec 405 millions d’euros à l’export en 2014, la France est 5ème pays exportateur européen. Les importations dans les mêmes proportions soulignent l’attractivité du marché français.

Côté intralogistique (marchés de la logistique et de la manutention), avec 6,5% de croissance attendue en 2016 et 3,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires cumulés[4], le marché français affiche sa bonne santé. Au premier trimestre, l’investissement productif s’est amélioré de 1,6 point (+7% attendu cette année). Résultat : les fabricants d’équipements de manutention voient également leurs carnets de commandes s’épaissir. Par ailleurs, même si les exportations d’équipements industriels sont en légère baisse (1,3%), l’Allemagne se montre toujours friande des produits de l’Hexagone (+5%).

De leur côté, les acheteurs français affichent un appétit prononcé pour les systèmes automatisés (capables de remplacer l’humain, totalement ou partiellement, sur des fonctions précises). Les industriels français misent aujourd’hui sur les nouvelles technologies et l’industrie 4.0 pour concurrencer les autres pays d’Europe. 

Rendez-Vous du 14 au 17 novembre 2016 à Paris Nord Villepinte !

Téléchargez le communiqué de presse

[1] L’Observatoire ALL4PACK, administré en ligne en septembre 2016, est une photographie instantanée de l’appréciation qu’ont les industriels des principaux enjeux de la filière nationale.

[2] Source : CLIFE, chiffres de l’interprofession relatifs aux transformateurs de matériaux.

[3] Source : SYMOP.

[4] Source : CISMA (syndicat des équipements pour la construction, les infrastructures, la sidérurgie et la manutention).

En direct du salon #all4pack2016

Twitter
VIDEOS ALL4PACK