A l’ouverture du salon ALL4PACK Paris, les filières Emballage et Intralogistique confirment leur dynamisme, en France comme dans le monde.

Publié le par Jennifer ABIJABER - mis à jour le

Indicateur avancé de l’économie en tant que baromètre de la production et de la consommation, le secteur de l’emballage devrait à nouveau confirmer sa croissance en 2016.

Le salon ALL4PACK Paris, The global marketplace for Packaging, Processing, Printing & Handling, ouvre ses portes à Paris Nord Villepinte aujourd’hui lundi. Se déroulant sur 4 jours, jusqu’au 17 novembre prochain, il représente la plus grande plate-forme d’innovation, d’information et de business pour les 95 000 professionnels attendus du monde entier. L’édition 2016 s’ouvre sous les meilleurs auspices, avec une industrie qui profite d’une croissance solide, en France comme à l’international.

vsestrieres

ALL4PACK Paris couvre désormais 4 secteurs d’activité complémentaires : packaging et processing, printing, et handling. En effet, le marché se pense aujourd’hui en chaîne de production globale « emballage », depuis la matière première jusqu’à l’intralogistique et l’expédition de commandes.

« Reflet de l’économie et soumis aux fortes évolutions réglementaires, ce secteur fait preuve d’une belle capacité à rebondir, comme d’une belle agilité », confirme Véronique Sestrières, Directrice du Salon ALL4PACK Paris. L’industrie de l’emballage pèse près de 20 milliards d’euros en France (un CA équivalent à l’industrie pharmaceutique) pour plus de 100 milliards € en Europe, et 812 Milliards $US dans le monde.

« L’explosion du e-commerce, la digitalisation croissante des échanges, l’arrivée des emballages intelligents, font évoluer considérablement l’offre du salon. De nouvelles solutions arrivent, en provenance des startups mais aussi des grands acteurs industriels. Le secteur entier, depuis l’amont (conception de l’emballage) jusqu’en aval (systèmes intralogistiques), montre un beau dynamisme. Avec sa puissance de décryptage et d’analyse, sa capacité à activer le business et animer toute la communauté des professionnels, ALL4PACK Paris est un rendez-vous majeur pour tous les acteurs du marché », affirme Véronique Sestrières.

ALL4PACK Paris 2016 en chiffres 

  • Fréquentation globale attendue de 95 000 professionnels en provenance de 100 pays
  • 1 500 exposants et sociétés représentées : 51% d’internationaux / 30% de nouveaux
  • Répartition de l’offre (en nombre d’exposants) : 44% Machines  - 39% Emballages et contenants - 11% Manutention - 6% Printing

Industrie de l’emballage : les chiffres clés

Dans le monde :             

  • 812 milliards US$ en 2014 (+4,2% depuis 2010) - Source : Smithers Pira.
  • 839 milliards US$ en 2015.
  • 3 576 milliards d’unités en 2015 - Source : Canadean.

En Europe :                       

  • Plus de 100 milliards € - Source : France Emballage.                       
  • 958  milliards d’unités en 2014 – Source : Canadean.

En France :                        

  • 18,122 milliards € HT en 2014 (+1,42% versus 2013) – Source : CLIFE.
  • Ces chiffres sont ceux de l’interprofession et sont relatifs aux transformateurs de matériaux.
  • 1 738 entreprises et 99 300 salariés.

Industrie des machines d’emballage et de conditionnement

Dans le monde :                             

  • 35 milliards € en 2014 – Source : UCIMA.

En Europe :                                       

  • 11,6 milliards € en 2014 – Source : Eurostats.

En France :                                        

  • 670 millions € en 2014 – Source : Symop.
  • 651 millions € en 2015 – Source : Symop.
  • 138 unités de production et 4 217 salariés

Focus France : l’emballage et l’intralogistique, des secteurs porteurs

En France, l’industriede l’emballage a représenté 18,122 milliards d’euros en 2014[1] (+1,42%, vs 2013), dont :

  • 42 % pour l’emballage plastique et souple, avec une belle croissance de +4% en 2015 (la France est le 2eme producteur européen) ;
  • 35,3% pour l’emballage en papier carton également en croissance de +4,5% en 2015 (la France est le 3ème producteur européen d’emballage en  carton ondulé) ;
  • 9,4% pour l’emballage en verre qui gagne 0,5% en volume en 2015 (la France est le 3ème producteur européen) ;
  • 7,3% pour l’emballage en métal qui enregistre néanmoins un recul de -3,7% en 2015 ;
  • 6% pour l’emballage en bois.

Côté intralogistique (marchés de la logistique et de la manutention), avec +6,5% de croissance attendue en 2016 et 3,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires cumulés[2], le marché français affiche sa bonne santé. Au premier trimestre, l’investissement productif s’est amélioré de 1,6 point (+7% attendu cette année). Résultat : les fabricants d’équipements de manutention voient également leurs carnets de commandes s’épaissir. Par ailleurs, même si les exportations d’équipements industriels sont en légère baisse (1,3%), l’Allemagne se montre toujours friande des produits de l’Hexagone (+5%).

De leur côté, les acheteurs français affichent un appétit prononcé pour les systèmes automatisés (capables de remplacer l’humain, totalement ou partiellement, sur des fonctions précises). Les industriels français misent aujourd’hui sur les nouvelles technologies et l’industrie 4.0 pour concurrencer les autres pays d’Europe.

Rendez-Vous du 14 au 17 novembre 2016 à Paris Nord Villepinte !

Téléchargez le communiqué de presse

[1] Source : CLIFE, chiffres de l’interprofession relatifs aux transformateurs de matériaux.

[2] Source : CISMA (syndicat des équipements pour la construction, les infrastructures, la sidérurgie et la manutention).

En direct du salon #all4pack2016

Twitter
VIDEOS ALL4PACK