L’Emballage du futur – l’Odyssée du pack

L’objectif de cette conférence est de présenter le projet en commun entre l’Esepac (École supérieure Européenne du packaging) et Emballages Magazine en termes d’innovation emballage. L’Odyssée du pack est un dossier sur le packaging de demain, évoquant les évolutions possibles du secteur à horizon 2050. Le dossier s’articule autour de 4 thématiques, à savoir l’épuisement des ressources, le vieillissement de la population, les nouvelles mobilités et l’intelligence artificielle.

1001 l’Odyssée du pack et le projet Utopie : autour de l’innovation emballage

L’Esepac disposait d’un projet ancien, le projet « Utopie » qui consistait à inviter les étudiants à créer des utopies relatives au packaging. Ces utopies ont été intégrées dans l’Odyssée du pack présentée par Emballages Magazine pour sa 1001e publication.

Le projet Utopie encourage la créativité de tous les étudiants de l’école. Ils sont engagés dans cette démarche sur le cycle entier de leurs études (et ce, dès la première année de master), pour imaginer l’emballage demain à travers des concepts.

Certaines utopies précédentes, sont aujourd’hui des évidences, comme par exemple la commande vocale. Lorsque l’on parle d’utopie pour un emballage, il faut donc voir ce concept comme une idée réalisable, mais qui n’a pas encore été réalisée.

Sur les onze concepts qui ont émergé du travail des étudiants sur l’innovation emballage, cette conférence en présente deux : la « stratégie du caméléon » et l’éco-poche.


Le projet « stratégie du caméléon »

La stratégie du caméléon concerne une utopie d’encre unique, inspirée du caméléon qui change de couleur selon ses humeurs. Aujourd’hui, les procédés d’impression sont complexes, avec des enchaînements et des composants spécifiques. Les étudiants se sont inspirés des phénomènes naturels et des procédés existants pour créer une encre unique. La technique est simple d’utilisation et consiste en trois étapes :

  • Dépose de l’encre
  • Flash lumineux ou électrique
  • Produit imprimé et réimprimé à volonté

Il s’agit d’une personnalisation en temps réel sur le lieu de vente. Les enjeux sont nombreux, tels que la possibilité de réduire la quantité d’encre à utiliser et donc la réduction des déchets. Cela permettrait également une mise en œuvre rapide, puisqu’il suffirait de flasher l’encre. L’ensemble serait globalement moins polluant grâce à une limitation des emballages. Et outre la réduction du gaspillage, le produit lui-même présente une certaine attractivité.

Qu’est-ce que pourrait être l’éco-poche ?

L’éco-poche est un concept issu d’une interrogation sur la manière, non pas de réduire les déchets marins, mais de les éradiquer, en considérant l’ensemble des problématiques autour de l’innovation emballage. Exemple dans l’industrie agro-alimentaire aujourd’hui : les sachets de bonbons ou de chips ne sont pas refermables. Les étudiants ont donc cherché des matériaux pouvant se refermer d’eux-mêmes et ont trouvé un élastomère autocicatrisant.

Ce concept a été étendu à une problématique plus importante, à la fois économique et environnementale, dans le domaine des déchets marins.

L’éco-poche est une innovation emballage pour les déchets qui a pour objectif de trier sélectivement en utilisant cet élastomère autocicatrisant. Il s’agirait d’utiliser des distributeurs d’élastomère pour fabriquer des poches autocicatrisantes et rassembler les déchets en fonction de chaque matériau. Il reste encore à déterminer comment rapporter l’élastomère sur les lieux concernés et quels matériaux utiliser.

Les étudiants doivent encore démontrer que ces idées sont réalisables et quelles sont les évolutions futures à mettre en œuvre pour les réaliser.

Lorsque le projet a été présenté à l’Esepac, les étudiants se sont organisés seuls et sont passés devant le jury en fournissant des travaux très intéressants en matière d’innovation emballage. La rédaction d’Emballages Magazine n’était pas certaine de publier l’intégralité des projets, dans le cas où certains auraient été réellement irréalistes, mais finalement tous les projets ont bien été publiés et sont à retrouver dans l’Odyssée du pack.

Intervenants
  • Henri SAPORTA, EMBALLAGES MAGAZINE
  • Christophe FOURNEL, ESEPAC
  • Solène BOUVROT, ESEPAC
  • Pierrick LEBOURGEOIS, ESEPAC
  • Sandra VILLAIN, ESEPAC
  • Laurène SAGE, ESEPAC