Pack the Future : concours européen sur les innovations de l’emballage plastique et souple

Elipso est une association professionnelle française qui met en lumière les innovations dans l’industrie de l’emballage. Il s’agit de la quatrième édition du concours européen « Pack the Future », qui est aujourd’hui une référence en la matière. L’association a notamment noué un partenariat de long terme avec l’association allemande d’emballage plastique IK. Cette conférence ALL4PACK Paris expose les innovations lauréates de cette année.

Lauréat de la catégorie Savefood

Le groupe Knauff Industry et Olivo ont créé une solution d’emballage plastique isothermique nommée « Box max 64 » qui répond au défi de la « bitempérature ». Ce contenant unique permet en effet de conditionner de façon simultanée du froid positif (compris entre 2 et 8°C) et du froid négatif (surgelé, jusqu’à -18°C). Il s’agit d’une véritable innovation qui n’existait pas avant sur le marché de l’isothermie.

En général, un contenant peut contenir des produits thermosensibles à des températures allant de 2 à 8°C ou des températures négatives, sans associer les deux.

Avec l’e-commerce, la distribution alimentaire est en pleine mutation, et l’unité de charge n’est plus la palette, mais le colis, qui connaît un accroissement de 20% par an. Par ailleurs, l’e-commerce génère plus de livraisons, de trafic et de nuisance environnementale. Il fallait donc trouver une solution économique et ergonomique afin d’assurer la conservation des denrées notamment sur le dernier kilomètre, qui est le plus compliqué.

Lauréat de la catégorie protection des produits

L’emballage plastique « Defi 3 » a été créé par RPC Bramlage et le laboratoire Pierre Fabre qui souhaitait mettre un produit sur le marché pour réduire les conservateurs et disposer d’un produit cosmétique qui soit le plus pur possible, avec le minimum de produits chimiques. Il s’agit d’une pompe 100% plastique, sans ressort métallique, dotée d’un clapet de fermeture et d’une extrémité qui s’ouvre et se ferme en fonction des pressions exercées. Cela protège les bactéries en coupant les entrées d’air dans le flacon.

Lauréat de la catégorie Bénéfice Sociétal

Bernhardt Packaging & Process a créé l’innovation “Steri liquid pouch”. Il s’agit d’une poche de matériaux souple, transparente et stérilisable. Les poches sont fabriquées à partir de bobines de film et restent souples, ce qui permet de limiter le volume et de remplacer des bidons rigides qui prennent par exemple beaucoup de place dans les hôpitaux.

Sur un seul hôpital, pour stocker de l’eau stérile en passant à l’emballage plastique souple, il est possible d’économiser dix rotations de camions poubelles sur une année et de gagner jusqu’à 135 m3 de place. La stérilisation de l’eau elle-même a lieu en autoclave, la poche passant l’équivalent d’1h30 dans une cocotte-minute, dont une demi-heure à 121°C pour garantir la stérilisation de l’eau.

Lauréats de la catégorie Ecodesign

Le groupe Barbier a mis au point le « low fusion film », un film thermorétractable moins énergivore que l’emballage plastique classique pour les embouteilleurs. Ce groupe est animé d’une philosophie d’entreprise d’amélioration de la « sustainability », de l’efficacité et des économies réalisables, ce dernier point demeurant la priorité des clients. Le film se rétracte avec moins de chaleur nécessaire et est également plus fin.

De son côté, la société Jokey Plastik Wipperfürth GmbH a créé « Jokey multi pack 185 », un seau d’emballage fabriqué à partir de matériaux recyclés, de matières premières de couleur grise provenant d’emballages en plastique post-consommation. Sa résistance est égale à celle des plastiques neufs et il est possible de décorer et de personnaliser le contenant.

Enfin, le groupe Cristalline-Roxane et la société Beta Park ont créé le bouchon qui reste accroché à la bouteille. Cela représentait un défi technique en matière d’emballage plastique, car il s’agit d’une marque nationale et internationale, dotée de lignes d’embouteillage à haute cadence dans de nombreuses usines. Il fallait donc assurer la production industrielle et la fonctionnalité du bouchon sous tous ses angles, à savoir l’étanchéité, la praticité ou encore la fonctionnalité.

Il importe désormais d’adopter une conscience environnementale. Il existe en effet aujourd’hui un nombre conséquent de déchets plastiques dans l’océan, et 9% des déchets présents sur les plages sont des bouchons. Le bouchon solidaire va devenir un standard, également dans l’emballage plastique industriel et commercial, ainsi que dans les cosmétiques.

Pour Christophe Morvan, en ce qui concerne la préservation de l’environnement, il faut arrêter « de dire que l’industrie plastique ne fait rien, c’est faux ». Le concours européen Pack the Future va désormais prendre une dimension internationale, et ses lauréats sont qualifiés d’office pour le concours mondial de l’emballage.

Intervenants

  • Karl DIEUSAERT
  • Pierre Emmanuel GRANDJEAN
  • Pascal HENNEMANN
  • Hélène OLIVO
  • Olivier POCHON
  • Régine JENNY
  • Christophe MORVAN, ELIPSO
  • Inga KELKELBERG, IK